Les salariés de chez TIM débrayent pour faire valoir leurs droits ! (© B. Ducrocq - Delta FM)

Une partie du personnel a débrayé aujourd’hui et recommencera demain. Ils étaient près de 300, rassemblés aujourd’hui sur le parking de l’usine de Quaëdypre. Ils dénoncent le temps qui leur est accordé pour enfiler leur bleu de travail et se changer en partant du boulot, c’est-à-dire 5 minutes le matin et 5 minutes le soir. Les syndicalistes réclament au moins le double ou des compensations et dénoncent plus généralement le manque de dialogue social avec la direction. Cette dernière a proposé une réunion le 30 mars. Trop tard pour la CGT, FO et la CFDT qui mènent le mouvement.

La direction impose 5 minutes le matin et 5 minutes le soir aux salariés pour se changer. Les syndicalistes réclament au minimum le double, des compensations financières ou des RTT supplémentaires. A vrai dire, ces mesures sont déjà en place depuis un moment, mais c’est un ras le bol général qui s’exprime dans ce mouvement. Fabrice Waeles, délégué syndical Force Ouvrière :

X
X