La ministre Agnès Pannier-Runacher est venue confirmer le soutien de l'Etat. (© DeltaFM)

Aluminum Dunkerque est ce qu’on appelle une entreprise hyper-électro intensive, c’est-à-dire, qu’elle consomme énormément d’électricité. L’envol récent des prix représentait un surcoût de 300 millions d’euros sur la facture, ce qui a obligé le site à stopper une partie de la production.

L’Etat est donc intervenu. Bastien Ducrocq

 

L’effort, c’est en grande partie EDF qui le fera. Ce qui inquiète les syndicats.


X
X