Maya, entouré du maire de Grande-Synthe et de son patron. (© Martial Beyaert)

Son histoire a ému une partie du Dunkerquois. Le jeune homme, apprenti boulanger à Grande-Synthe, était menacé d’expulsion, faute de titre de séjour. Grâce à la mobilisation de ses proches et notamment de son employeur Salem Khalfat, ainsi que des élus locaux, il a reçu un titre de séjour provisoire de trois mois. Une belle récompense pour le jeune homme qui espère désormais un titre de séjour plus long, à l’issue de ces trois mois. 

X
X