Deux ans de prison dont un avec sursis, c’est ce que vient de décider le Tribunal de Dunkerque contre un Saint-Polois de 35 ans, des suites de violences conjugales. Selon la Voix du Nord, en avril dernier, il a frappé durant des heures sa compagne de l’époque, la tirant par les cheveux, la rouant de coups, avec au final une fracture du sternum. Ce n’est pas la première fois qu’il est condamné pour des violences conjugales. En détention provisoire à l’issue des faits, il est reparti en prison à la fin de son procès.


X
X