Les agents sont rassemblés devant le site depuis 7h ce matin. (© DeltaFM)

Plusieurs centaines d’agents EDF et de gaziers sont rassemblés depuis ce jeudi matin devant le site nucléaire de Gravelines. La raison de la colère ? La même depuis des mois : les projets Hercule, Grand EDF et Clamadieu qui visent, selon les syndicats, à démanteler EDF en divisant l’entreprise en 3 pôles, et en la privatisant en grande partie. Pour la CGT, il s’agit ni plus ni moins de permettre à certains de faire du profit, au détriment des agents et des consommateurs qui verront leurs factures monter en flèche.

Ecoutez Nicolas Dessertenne, délégué CGT à la centrale de Gravelines.

 

Plusieurs candidats aux élections régionales et départementales étaient sur place pour soutenir le mouvement.

X
X