Deux individus ont été arrêtés et condamnés.

Une sacrée frayeur pour un policier dunkerquois et sa famille…

Deux Grand-Synthois viennent d’être condamnés par le Tribunal de Dunkerque à seize mois de prison. Selon nos confrères de la Voix du Nord, le 23 juillet dernier, ils ont agressé un policier devant chez lui, en pleine nuit. Avec menaces de mort et même une tentative de passage à l’acte. Une nuit d’angoisse…

Il est 1h40 du matin quand Yannick et son épouse sont réveillés par de la musique à fond dans une voiture juste devant chez eux. Dans le véhicule, deux hommes de 40 et 52 ans, ils ne sont pas en train de faire la fête, pas de tapage nocturne, non la musique est bien-là pour réveiller le policier en civil.

Ce dernier, à peine sorti de chez lui pour faire stopper ce vacarme, va alors se faire insulter par les deux individus : « C’est toi le flic qui habite au coin de la rue, on va te planter, on va te cramer ta maison et tes enfants, ta femme on va la violer. » Apparemment, ils connaissent bien Yannick et ne vont pas s’arrêter aux menaces. Ils vont lui lancer d’abord une canette de bière, car les auteurs des faits sont alcoolisés et drogués, puis ils vont tenter de lui envoyer une plaque d’égout et même de l’écraser avant de partir.

Choqué, le sentiment d’être passé proche de la mort, Yannick va quand même relever leur plaque d’immatriculation, ils seront d’ailleurs vite interpellés. Ils ont donc été jugés cette semaine. Et malgré leur mea-culpa devant le Tribunal, condamnés à seize mois de prison, dont six ferme, avec également 5300€ de dommages et intérêts.

 


X
X