Ce petit boitier doit permettre d'éviter les contacts entre les victimes et les auteurs de violences conjugales. (© DeltaFM)

Un nouvel outil pour lutter contre les violences conjugales. Il s’agit du bracelet anti-rapprochement. Un outil technologique qui permet la géolocalisation des auteurs de violences, et de leurs victimes. Si l’auteur entre dans la zone dite “d’alerte”, fixée par un juge, les forces de l’ordre sont prévenues par le prestataire : Alliance, et interviennent. Ce dispositif sera imposé sur décision de justice, dans le cadre d’une condamnation, d’un contrôle judiciaire ou même d’une ordonnance de protection.

Reportage de Bastien Ducrocq : 

 

Le Tribunal Judiciaire de Dunkerque dispose de 2 bracelets, mais fonctionnera ensuite sur commande, en fonction des besoins. Chaque année, près de 600 dossiers de violences conjugales sont traités par la juridiction dunkerquoise. 

X
X