Le maire, Franck Dhersin, se dit scandalisé. (© Deltafm)

Un bras de fer est peut-être en train de s’engager entre le maire de Téteghem, Franck Dhersin, et les occupants d’un terrain sur le territoire de sa commune. Plusieurs dizaines de caravanes de gens du voyage se sont installées en bordure d’autoroute, ce week-end. Une installation illégale que déplore le maire : “C’est un terrain appartenant à la CUD mais aussi à des agriculteurs. C’est une occupation intolérable, scandaleuse “. Pourtant, la commune de Téteghem respecte la réglementation en vigueur : ” Ma commune et la CUD respectent la loi ! Nous avons une aire de 24 places, adaptée à la taille de notre ville. Un peu plus loin, ils disposent de 300 places à Leffrinckoucke et d’autres aires pourraient également les accueillir. Mais là encore, ils s’en moquent “.

Un référé déposé ce matin

L’élu a déposé un référé ce matin. La loi est donc du côté de Franck Dhersin qui doit attendre désormais le délai de 72h avant d’exiger le départ des occupants. Mais le maire ne se fait pas trop d’illusions :” Ces gens s’en moquent. Ils vont faire des milliers d’euros de dégâts. Ils labourent tout. En plus, ils ont démonté un poteau électrique pour s’alimenter illégalement en électricité. Ils vont donc se fournir, gratuitement, sur le compte de la commune “. Le campement de plusieurs dizaines de caravanes est visible depuis l’A16, à hauteur de Téteghem. 

X
X