La société belge, Clarebout Potatoes prévoit d'installer une usine spécialisée dans la fabrication de produits surgelés à base de pomme de terre. (© DeltaFm)

Ce projet née en 2019 est mené par un grand industriel belge, la société Clarebout Potatoes qui prévoit d’investir 140 millions sur le territoire dunkerquois, avec à la clé 320 emplois. Ils s’agit d’une usine de fabrication de produit surgelés à base de pomme de terres qui devrait s’implanter entre Saint Georges sur l’Aa et Bourbourg.

L’implantation de cette usine ne plaît pas à tout le monde…

Depuis le lancement du projet en 2019, plusieurs collectifs se sont rapidement crées et ont entamé de nombreuses manifestations. Ils craignent notamment des nuisances liées aux odeurs qui pourraient être générées par l’usine, des odeurs de fritures. Malgré la mobilisation, le préfet a donné son accord, le chantier peut commencer. Hors, un recours a été déposé au tribunal administratif contre le permis de construire.

Dans les colonnes de la voix du Nord, Clarebout affirme par le biais de son porte parole qu’il faut “laisser le temps au temps” et que ce recours n’est pas un obstacle. Ils attendent tout de même la décision du tribunal pour commence le chantier. A cheval sur Saint Georges sur l’Aa et Bourbourg, les maires des deux communes ont donné leurs feu vert mais restent vigilants.

Le projet qui est donc pour l’instant à l’arrêt, devrait entrainer le déménagement du garage Dewarte et le théâtre des Insolites. Pour le théâtre d’Emmanuel Valloy, il pourrait, selon la voix du Nord, déménager au Parc des Rives de l’Aa. Mais “seulement si je devais être exproprié ou si les nuisances de Clarebout devaient venir perturber mon activité” a déclaré le directeur du théâtre chez nos confrères.

Le projet Clarebout c’est un investissement de 140 millions d’euros et 320 emplois.

X
X