Stéphane Raison, le directeur du port de Dunkerque

Les différents camps avancent leurs arguments dans le projet d’extension du port de Dunkerque, qui doit débuter en 2022, avec près de 16 000 emplois à la clé. Deux projets de font face : le Baltique près du Terminal Méthanier, et l’Atlantique entre Gravelines et Loon-Plage. Pour les dirigeants du port, le projet le moins impactant pour l’environnement, moins coûteux, c’est l’Atlantique, qui traverserait la RD601, sans trop allonger vos temps de parcours pendant les travaux, on vous rassure tout de suite. Le débat public vient de commencer, via le site portdedunkerque.debatpublic.fr, et une première réunion publique à la fin du mois, le 28 septembre. Eh oui, c’est un peu vous qui déciderez du projet vainqueur.

Les dirigeants du port de Dunkerque planchent sur le projet Atlantique, entre Gravelines et Loon-Plage. Si celui-ci va redessiner la carte du Dunkerquois, en traversant la RD601, c’est, selon le port autonome, le moins impactant pour l’environnement, le moins coûteux. Le directeur du port, Stéphane Raison :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X