Avec les réseaux sociaux, mieux vaut prévenir que guérir ! (© Delta FM)

En 2016, quand on demande à une classe de 6ème : « Qui a un téléphone portable ? », 95% des élèves âgés de 11 ans lèvent le doigt. Entre évolution des mentalités, éducations aux nouvelles technologies et, avouons-le, passer un petit coup de fil à maman pour la rassurer, cela a beaucoup de points positifs. Mais attention, les smartphones, et plus généralement internet, peuvent constituer des dangers pour les plus jeunes. Les réseaux sociaux : Facebook, Snapchat, Instagram peuvent se transformer en outil de harcèlement où prolifèrent les insultes et les menaces. La Police mène donc une campagne de sensibilisation en milieu scolaire.

La Police mène des actions de prévention contre le cyber-harcèlement en milieu scolaire. Pour le Dunkerquois, c’est Cédric Damman, officier prévention qui s’en charge :

X
X