Le maire de Dunkerque pointe du doigt un faux débat. (© Deltafm)

Interviewé ce matin à l’ouverture du centre de dépistage COVID au Kursaal de Dunkerque, Patrice Vergriete, s’est exprimé sur les supposées chapelles “clandestines”. Des dunkerquois qui tenteraient, selon un médecin lillois, malgré l’annulation du Carnaval, de faire la fête coûte que coûte ! Des rassemblements supposés, pointés du doigts notamment par le patron du Samu 59, qui dans les colonnes de la Voix du Nord, appelle les dunkerquois à stopper ce soi-disant carnaval “underground”. Pour le maire de Dunkerque, c’est un faux débat.

 

Pour rappel, le centre de dépistage Covid a ouvert ce matin au Kursaal de Dunkerque, on en reparle ce soir dans nos journaux.

X
X