Le Président de la CUD est en colère. (© deltafm)

La maire de Dunkerque et Président de la CUD a très mal accueilli la décision de l’Etat. Delta FM vous annonçait ce midi que la Préfecture avait décidé de garder les écoles de l’agglomération ouvertes. Les élus locaux militaient pour une fermeture d’une semaine avant les vacances scolaires. A la place, l’Etat a décidé de renforcer les règles sanitaires.

La réaction de Patrice Vergriete 

« Les décisions de l’Etat en réponse à la situation sanitaire de notre agglomération sont tombées. Malheureusement, elles ne répondent en rien aux demandes que les maires de la Communauté urbaine de Dunkerque ont formulées unanimement ces derniers jours. Elles ne sont pas adaptées à la réalité de notre territoire et manquent de ce pragmatisme local qui devrait s’imposer en ces temps de crise sanitaire. Ces décisions sont un mauvais signal envoyé à nos soignants épuisés, mais aussi à l’ensemble de la population dunkerquoise. Il nous faudra donc redoubler de vigilance. Plus que jamais, je vous appelle à respecter les gestes barrières et à éviter tous les regroupements, quelle que soit leur forme. Plus que jamais, montrons notre solidarité à l’égard des professionnels de santé mais aussi à l’égard des plus fragiles. Chères Dunkerquoises, chers Dunkerquois, je sais pouvoir compter sur vous ! »

X
X