© Delta FM (Archives)

Pas d’effectif supplémentaire pour le commissariat de Dunkerque. Selon nos confrères de la Voix du Nord, les moyens humains déployés dans les prochains mois par le Gouvernement ne concerneront pas le dunkerquois, qui perd pourtant des policiers chaque année pour cause de mutation, de retraite, ou d’évolution de carrière. Les syndicats policiers tirent la sonnette d’alarme, d’autant que les missions se multiplient : lutte contre les violences conjugales, les trafics de drogues, et les interventions pour éviter les traversées de migrants.

X
X