Le week-end dernier, plusieurs moutons qui vivaient tranquillement dans la dune du Perroquet, à Bray-Dunes, ont été attaqués, sans doute par des chiens. Ce n’est pas la première fois que cela arrive depuis un an. Les gardes du littoral vont donc prendre des mesures pour stopper ce fléau.

Triste découverte pour les gardes du littoral le week-end dernier, ces bêtes blessées, cinq au total. Depuis, deux ont du être euthanasiées, leurs têtes étaient tellement mutilées qu’elles n’arrivaient plus à manger. Une troisième a succombé à ses blessures. Ce qui attriste les gardes aussi, c’est que ces moutons assuraient la tonte naturelle, du pâturage écologique, ils mangeaient l’herbe de la dune, ce qui évitait le passage d’une débroussailleuse par exemple, c’est le projet Life +. Du coup, les moutons ont été bougés, c’était prévu depuis longtemps, pour leur sécurité.
Une alerte loup a été déclenchée, c’est la procédure. Mais les gardes en sont sûrs, c’est l’action d’un chien, soit un riverain, soit d’un chien en balade. Ils réfléchissent du coup à interdire les chiens dans les dunes, pour l’instant c’est une tolérance. Et rappellent aux propriétaires qu’un chien non-tenu en laisse dans les dunes, c’est évidemment interdit. C’est une amende à 135€.

X
X