En février dernier, Jonathan Vereecke avait agressé son ex-compagne avec un couteau à pain. Défigurée, la victime souffre de nombreuses liaisons qui impacteront le reste de sa vie. A la barre, le mis en cause a nié les faits, prétextant qu’elle s’était auto-mutilée. Une défense osée qui n’a pas convaincu le tribunal qui condamne Jonathan Vereecke à 3 ans de prison ferme et révoque un sursis avec mise à l’épreuve de 6 mois, datant d’une précédente condamnation. Il a été directement placé en détention.

Un mois après les faits, Jonathan Vereecke a été condamné à une lourde peine de prison ferme, hier, par le tribunal de Dunkerque. Fin février, il a fait basculer la vie de son ex-compagne en la frappant avec un couteau à pain. Reportage :

X
X