Les salariés d’Aluminium Dunkerque vigilants après l’annonce de l’agence de presse économique Bloomberg. L’agence annonce la volonté du propriétaire de la fonderie dunkerquoise, le groupe anglo-australien Rio Tinto, de revendre le site à des investisseurs. Du côté des représentants syndicaux, on n’est au courant de rien et la Direction Centrale ne semble pas détenir la moindre information. Un CE extraordinaire devrait se tenir dans les semaines qui viennent. Aluminium Dunkerque emploie plus de 500 personnes à Loon-Plage et produit de l’aluminium en plaques.

X
X