Les parents de l’école Gérard Philippe de Loon-Plage disent non à la mutation d’une institutrice. Ils ont appris il y a quelques jours que l’institutrice en place dans la classe de Grande Section allait devoir être mutée en plein milieu de l’année scolaire. Cette dernière devait pourtant finir l’année à Loon-Plage. Une aberration pour les parents qui refusent de voir partir une enseignante à laquelle leurs enfants s’étaient attachés. Ils étaient mobilisés ce matin devant l’école loonoise. Ils demandent à ce qu’une autre solution soit trouvée pendant les vacances, et que l’institutrice reste en poste.

Ce changement n’était pas prévu puisque cette l’institutrice devait finir l’année à Loon-Plage. Florent, père d’élève, n’est pas d’accord :

Une personne dite « contractuelle », c’est-à-dire envoyée par Pôle Emploi, devrait remplacer l’institutrice en place. Ce que Séverine, une maman, refuse :

Les parents ont contacté le rectorat, l’éducation nationale et les services concernés. Ils espèrent qu’une solution sera trouvée pendant les vacances. La direction de l’école n’a pas souhaité répondre à nos questions.

X
X