© Aluminium Dunkerque

Les salariés d’Aluminium débrayent pour réclamer plus d’informations ! Des rumeurs de ventes du site courent depuis quelques semaines. Le groupe Rio Tinto voudrait se séparer de son site de Loon-Plage et des noms de repreneurs circulent. Problème : les salariés ne sont pas informés et s’inquiètent pour leur avenir. Un mouvement est en cours depuis dimanche soir et pourrait s’inscrire dans la durée.

C’est l’inquiétude qui gagne les rangs du plus gros site de fabrication d’aluminium en Europe, un site qui fonctionne à plein régime et reste plus que rentable. Depuis dimanche les salariés ont donc décidé de stopper le travail, un mouvement très suivi et alerter la direction sur leurs inquiétudes. Laurent Geeraert, délégué CGT :

X
X