Eric Rommel, le maire de Loon-Plage (© Delta FM)

La municipalité a sollicité la participation des habitants au travers d’une réunion publique d’informations et d’ateliers de travail sur l’élaboration du budget participatif de fonctionnement. Une réflexion commune sur le prix de la cantine, les clubs sportifs ou encore le CCAS. Des hausses de tarifs pour endiguer le manque à gagner avec la perte des dotations d’Etat. Cependant, la ville assure ne pas vouloir toucher aux impôts locaux comme elle le fait depuis 15 ans.

Loon-Plage a perdu en dotations d’Etat plus d’un million d’euros entre les exercices 2012 et 2016. Les édiles ont dû plancher avec les Loonoises et Loonois dans chaque secteur de dépenses pour trouver 350 000 euros d’économies. Un projet auquel Jean-Pierre, habitant, souhaitait absolument participer. Il regrette la faible mobilisation, seul 2% des habitants ont assisté aux ateliers :

Augmenter le prix de la cantine, des tarifs des spectacles, rendre payantes les inscriptions à l’école de musique et ce, dès septembre prochain… Des décisions validées par la centaine de participants. Une première en France sur du fonctionnement, mais le maire Eric Rommel ne renouvellera pas l’opération pour les années suivante, même si l’idée est séduisante et novatrice :

X
X