Retour sur la plage, à certaines conditions ! (© deltafm)

Delta FM vous annonçait ce matin que les plages du Dunkerquois allaient rouvrir au public. Un plan d’action a été établi par les maires de l’arrondissement, plan validé par le Préfet du Nord, Michel Lalande. Ce plan a été détaillé ce midi par le maire de Dunkerque : Patrice Vergriete. L’objectif est de permettre aux habitants d’avoir accès aux plages. Même si le port du masque ne sera pas obligatoire, ce retour en bord de mer ne se fera pas sans le respect de certaines règles, modalités à respecter sous peine d’amendes

  • Un marquage au sol sera mis en place sur les digues, avec un double sens de circulation. Les promeneurs devront marcher sur la droite. Cette mesure vise à éviter aux piétons de se croiser trop fréquemment. De plus, il ne sera pas possible de s’asseoir. En revanche, les pratiques nautiques et la baignade sont à nouveau autorisées, tout comme la pêche en bord de mer. 
  • Sur le sable, la marche est autorisée mais aucune autre activité physique de loisir (volley-ball et autres) n’est autorisée. 
  • Dans les zones à forte fréquentation (dites denses), c’est à dire sur une partie de la digue de Malo, à Bray-Dunes et Petit-Fort Philippe : les vélos, trottinettes et joggeurs (tout ce qui va plus vite que la marche) ne seront pas autorisés entre 11h et 19h. Les plages de Leffrinckoucke et Zuydcoote ne sont pas concernées
  • Les chiens seront tenus en laisses « courtes » sur les digues. 
  • Les commerces en vente à emporter, déjà existants, sont autorisés. C’est le cas notamment des glaciers et des friteries qui mettront en place une file d’attente matérialisée au sol. En revanche, la vente d’alcool est interdite. Les commerçants ambulants ne sont pas autorisés. 
  • Les dunes sont à nouveau accessibles, elles sont considérées comme des forêts.

Toutes ces mesures s’accompagneront d’un renforcement de la présence des forces de l’ordre et notamment de la Police Municipale. Elle sera chargée de veiller au bon respect de ces règles. Une période de test de 15 jours est prévue. En fonction de l’attitude des promeneurs, les règles pourraient à nouveau évoluer. 

Pour l’instant, dans le Pas de Calais, le Préfet ne s’est pas encore prononcé sur la réouverture des plages. 

X
X