Philippe Toulouse, aux côtés de la famille de Fabrice Hrycak, lors d'un rassemblement l'hiver dernier devant le Palais de Justice. (© DeltaFM)

Ce mercredi matin devait se tenir, à Dunkerque, le procès qui opposait deux syndicalistes à l’Association d’Action Educative, AAE. Il y a plus de 10 ans, Fabrice Hrycak, l’un des éducateurs de la structure, mettait fin à ses jours après avoir subi, selon les syndicats, des méthodes de management plus que contestables. S’ensuit alors un long mouvement social et l’ancienne direction est accusée de détournements de fonds et de gestion calamiteuse du personnel. Au cœur de la fronde, Évelyne Delsinne de la CFDT et Philippe Toulouse de la CGT, subissent des pressions et déposent plainte pour harcèlement et discrimination. Plus de 10 ans après les faits, leur audience a finalement encore été reportée de plus de huit mois, l’AAE ayant réclamé un délai supplémentaire pour préparer sa défense.

Un coup dur pour Philippe Toulouse :

 

Rendez-vous en janvier 2023. De son côté, la famille de Fabrice Hrycak, attend toujours également la tenue d’un procès.


X
X