Le sous-préfet de Dunkerque exhorte les habitants à aller chercher les comprimés

Les habitants de la zone élargie sont appelés à aller chercher leurs comprimés d’iode. Une première campagne a été menée pour les habitants vivant à 10 kilomètres autour de la centrale nucléaire, et ce sont désormais ceux qui habitent à 20 kilomètres autour du site qui sont appelés à aller chercher leurs comprimés en pharmacie. Les personnes concernées recevront une lettre d’informations. Une démarche essentielle en cas d’accident nucléaire. Toutes les informations www.distribution-iode.com.

Les habitants résidant à 20 km autour de la centrale nucléaire de Gravelines vont recevoir une lettre d’information, les invitant à aller chercher leurs comprimés d’iode en pharmacie. Ces comprimés sont utiles en cas d’accident nucléaire. Maryse Pandolfo, pharmacien inspecteur de santé publique à l’ARS :

Le périmètre a récemment été élargi de 10 à 20 km autour du site. Une première campagne a récemment été menée pour les riverains de 10km autours de la centrale. Et ça n’a pas vraiment fonctionné puisqu’à peine une personne sur deux a retiré ses comprimés. Le sous-préfet de Dunkerque, Eric Etienne :

X
X