Les anciens salariés de l’Usine des Dunes sont appelés à bloquer le site. L’ADVA-SUD, qui défend les malades de l’amiante, espère faire bouger la direction. Cette dernière refuse de transmettre certaines pièces qui permettraient à d’anciens salariés de monter des dossiers en vue d’une action judiciaire. Il y a quelques mois, la justice a reconnu le préjudice d’anxiété pour toutes les personnes ayant travaillé au contact de l’amiante dans l’usine de Leffrinckoucke. Les procédures sont actuellement bloquées, à cause de l’absence de ces « certificats ». L’ADVA-SUD a lancé un appel à bloquer le site ce vendredi à partir de 7h du matin.

L’usine des Dunes fait barrage et refuse de délivrer certains certificats, essentiels au montage des dossiers. L’ADVA-SUD a donc décidé d’agir et de bloquer les entrées du site, ce vendredi, à partir de 7h. Claude Tange, président de l’association de défense des victimes de l’amiante :

X
X