Selon le maire de Leffrinckoucke, les trafics des passeurs sont de plus en plus importants dans les dunes.

La commune de Leffrinckoucke appelle à l’aide.

Nous évoquons sur Delta FM depuis plusieurs mois la hausse de la pression migratoire sur la Côte d’Opale. Les passages vers l’Angleterre se multiplient depuis le début de l’année, près de 10000 au niveau de la Manche et de la Mer du Nord. Les trafics des passeurs qui évoluent. Ils ne sont plus seulement à Calais mais les tentatives peuvent aller jusqu’à Montreuil dans le Pas-de-Calais, Leffrinckoucke et Zuydcoote dans le Nord. Dans des bateaux de plus en plus petits, de plus en plus dangereux. Une situation qui inquiète notamment le maire de Leffrinckoucke, Olivier Ryckebusch. L’impression d’être un peu seul face à cette situation. Il demande des moyens de surveillance supplémentaires notamment dans les dunes et sur la plage.

Face à la hausse de la pression migratoire sur sa commune, le maire de Leffrinckoucke, Olivier Ryckebusch, demande de l’aide. 

 

X
X