Le secteur du tourisme sort relativement rassuré de cet été, dans le dunkerquois en tout cas. L’office de tourisme vient de faire son bilan de la saison estivale.  On en retiendra que les agents des offices de tourisme n’ont pas eu besoin de sortir le dictionnaire d’anglais ou d’allemand cet été. Covid-19 oblige, très peu de touristes étrangers cet été dans le dunkerquois alors que l’an passé ils représentaient 50% des visiteurs. C’est la langue de Molière qui était surtout parlée sur la plage, mais aussi dans les forêts, les parcs. Puisque, c’est la grosse tendance de cet été, après plus de deux mois de confinement les demandes de parcours vélos, randonnées pédestres… ont explosé. Vous avez été nombreux à demander des balades au grand air aux offices de tourisme. Et on constate aussi que les habitants des Hauts-de-France représentent la clientèle n°1 de cette période estivale. Parmi les bon chiffres de l’été :  la location des cabines de plage ! En juillet-août, on retrouve 500 locataires entre Petit-Fort et Bray-Dunes, contre 370 l’an passé. Autre carton, les balades en rosalie, et toujours un gros succès pour le Dynamo Tour, ce n’était un épiphénomène dû au film de Christopher Nolan. Et puis Gravelines tire son épingle du jeu ce été. La fréquentation des bureaux de l’office de tourisme de Gravelines bondit de 20% sur ces deux mois. La cité Vauban qui fait partie du réseau des 100 plus beaux détours de France.

 

X
X