Éviter le gaspillage de l’eau, c’est l’objectif que s’est fixé Suez dans le Dunkerquois. Le groupe teste actuellement une nouvelle méthode, une balle munie de capteurs baptisée le “Nautilus” pour diagnostiquer les fuites et le vieillissement des canalisations. Avec ces données, Suez peut ensuite intervenir rapidement et éviter les pertes entre l’Audomarois, où est puisé l’eau, et le Dunkerquois. Le but est d’améliorer encore le rendement sur le Dunkerquois pour économiser 200.000 m3 d’eau supplémentaires chaque année.

C’est une entreprise espagnole, “Aganova”, qui a créé cette technologie qui facilite le diagnostique, surtout dans des zones peu accessibles. Julien Maigne, directeur adjoint de l’agence Suez de Dunkerque :

Si les résultats sont bons, Suez envisage de généraliser cette technique partout en France.

X
X