44 dossiers étaient présentés ce jeudi au conseil des Prud'hommes de Dunkerque. (© Delta FM)

Combat contre la maladie et pour la justice. À l’heure actuelle, selon l’ADVA-Sud, l’association des victimes de l’amiante de l’Usine des Dunes, 200 personnes attendent encore un jugement sur l’exposition au préjudice d’anxiété. 44 dossiers ont été présentés ce jeudi au conseil des Prud’hommes de Dunkerque. Une première vague de 170 dossiers ont déjà été exposés, mais sans jugement. Le conseil des prud’hommes s’est déclaré non compétent… un juge professionnel doit se saisir de ces dossiers.

Une procédure judiciaire longue et la maladie, elle, progresse. Claude Tange, président de l’ADVA-Sud.

 

Et encore d’autres dossiers attendent d’être présentés

 

 

 


X
X