Les élus de la CCHF étaient réunis en début de semaine dernière

Le barreau de contournement du Faubourg de Cassel fait toujours débat à la CCHF. L’élue d’opposition, Sylvie Brachet, maire de Bergues, prend la tête de la contestation et s’indigne face à un projet porté, selon elle, par des fonds publics pour aider le projet privé d’extension de la zone commerciale de la Croix Rouge. Du côté de la majorité, André Figoureux crie à la mauvaise foi. Pour le Président de la CCHF, ce barreau de contournement est essentiel pour cette zone d’activité certes, mais surtout pour désengorger le Faubourg de Cassel qui voit chaque jour passer des milliers de voitures et de camions.

Les élus flamands se réunissaient en début de semaine. Si l’ambiance était cordiale et l’entente unanime face au projet de centre aquatique, les débats se sont tendus au moment d’aborder le contournement du faubourg de Cassel. Un projet lié à l’extension de la zone commerciale de la Croix Rouge. Pour le président de l’intercommunalité, André Figoureux, ce barreau est absolument essentiel :

Sa principale opposante, la maire de Bergues Sylvie Brachet, est totalement contre l’extension de cette zone commerciale qu’elle juge trop importante. Le barreau de contournement n’est là que pour épauler ce projet. Un investissement public pour aider le privé. Et en plus, pour l’élue, ça coûte cher. Sylvie Brachet :

Coût estimé des travaux : 5 millions d’euros.

X
X