Pas de bal, ni de bande, c’est officiel depuis quelques jours, le carnaval de Dunkerque est à nouveau frappé par la pandémie. Une grosse déception pour les amoureux et les masquelours, mais aussi un gros coup dur pour le commerce local. Reportage à Dunkerque.

Les associations philanthropiques ont annoncé jeudi qu’elles annulaient les bals. Elles reversent habituellement près de 800 000 euros à des associations de la région.

 


X
X