Une manifestation a eu lieu ce vendredi devant le commissariat de Dunkerque. (© Delta FM)

Aujourd’hui, c’est toujours aussi dur d’être policier…

Jeudi matin, Karine, une policière, a tenté de mettre fin à ses jours en se tirant une balle dans la poitrine, au sein du commissariat de Dunkerque. Gravement blessée, ses jours aujourd’hui ne semblent plus en danger, elle a subi une opération qui s’est bien passée.

Elle se sentait harcelée au travail, elle avait alerté plusieurs fois sa hiérarchie avant ce drame. Pour la soutenir, un rassemblement de collègues a eu lieu ce vendredi midi, devant le commissariat. Une enquête est en cours.

Philippe Dupré, délégué syndical Unité SGP Police.

 

 


X
X