Mouvement de grève chez Imerys Dunkerque, dans la zone industrielle de Mardyck. 90% des salariés de cette entreprise de ciment a stoppé le travail ce vendredi. En cause, une restructuration des services, et des suppressions de postes. En France, 20% des emplois sont menacés.

Sur les 440 salariés du groupe en France, 93 sont menacés. Ils sont 75 à Mardyck, avec là aussi, sans doute, des postes en moins. Une réorganisation qui fait suite au rachat de cette entreprise, qui s’appelait Kerneos, il y a un an. Les employés sont en colère, ils ont appris cette réorganisation quasiment au dernier moment :

Le mouvement devrait s’arrêter ce soir.

Grève chez Imerys Dunkerque, des emplois sont menacés
X
X