© Illustration - Ville de Gravelines

Si l’épisode de pollution est terminé dans la Région, du côté de Gravelines la population vit toujours dans la poussière, poussières sédimentaires. Avec un taux très important, 20 fois le seuil toléré. Le maire vient d’interpeller le sous-préfet ainsi que les industriels du secteur pour que la situation s’arrête. Une première réunion avec le sous-préfet de Dunkerque a eu lieu la semaine dernière, un autre est prévue la semaine prochaine. Un collectif de riverains, stop aux poussières, a été créé.

X
X