Une partie des salariées en grève a pu échanger avec les représentants locaux de la CGT (© Delta FM)

En grève depuis le 19 avril, les salariées de la conciergerie Maeliss à Gravelines, n’en peuvent plus, mais elles ne reviendront pas en arrière. Parmi les causes de la discorde avec leur employeur : des retards dans le versement des salaires, des frais de déplacement non payés et une souffrance morale liée aux conditions de travail… Les grévistes ont reçu l’aide de la CGT de Dunkerque qui a cherché à ouvrir les négociations et va effectuer des démarches auprès du tribunal des Prud’hommes pour sortir de cette impasse.

Les salariées poursuivent leur action

La suite du dossier sera administrative… Pierre Gonzalez de la CGT Dunkerque a rencontré la directrice, lui a remis un courrier lui demandant d’ouvrir les négociations…

 

En attendant une résolution du conflit, la grève se poursuit chez Maeliss à Gravelines.


X
X