© Page Facebook de la Paroisse St Pierre des Rives de l'Aa

L’abbé Vincent Sterckeman, curé de la paroisse de Saint-Pierre des Rives de l’Aa, a été mis en examen pour viol sur mineur et atteinte sexuelle sur une jeune femme, âgée de 15 ans au moment des faits.

Les faits se seraient déroulés entre 2004 et 2008 à Nieppe, où il officiait à l’époque. Auditionné la semaine dernière, le prêtre a reconnu avoir eu des relations sexuelles, mais affirme qu’elles étaient consenties. Dans le cadre de l’enquête, une autre jeune femme originaire de Gravelines a reconnu avoir entretenu des relations consenties avec l’abbé en 2014.

Le parquet de Dunkerque devra donc déterminer au cours de son enquête si ces relations sexuelles étaient consenties ou non.

Le diocèse de Lille a réagi

Le diocèse de Lille n’a pas tardé à réagir. Ce 24 février, l’archevêque de Lille Monseigneur Laurent Ulrich a indiqué, dans une lettre, que l’abbé Vincent Sterckeman a été « suspendu de ses fonctions de curé et de l’exercice du ministère sacerdotal. La paroisse est administrée provisoirement par le doyen du littoral dunkerquois ouest ».

Il a également exprimé sa compassion envers la plaignante et ses proches. « Je regrette infiniment qu’un prêtre commette des actes qui contredisent les paroles de paix et de bienfaisance que son ministère voulait signifier. » Compassion exprimée également pour les paroissiens qui ont connu l’abbé Vincent Sterckeman. « Ils sont blessés aussi de voir que l’évangile auquel ils croient est contredit de la sorte ».

X
X