L'école reprend (presque) normalement ce mardi matin.

Retour sur un événement qui aurait pu être bien plus grave sans l’intervention rapide des pompiers.

Nous vous en parlions dès samedi sur Delta FM, un feu dans une école de Gravelines, l’école Anatole France, dans la nuit de vendredi à samedi, dans le quartier des Huttes, avec de nombreuses maisons mitoyenne. Les flammes sont rapidement maîtrisées. La ville a porté plainte, l’enquête avance vite. Et surtout, les cours peuvent y reprendre comme si de rien n’était.

C’est la meilleure des nouvelles, pour les élèves qui pensaient pouvoir passer la journée devant la télé c’est raté. La rentrée se fait presque comme d’habitude ce mardi matin. La commune a vite sécurisé les lieux, une entreprise est intervenue dès samedi matin pour bâcher le toit. Et pour les questions des enfants, ça fait toujours bizarre d’imaginer son école brûler, une psychologue est à leur disposition toute la journée.

Quatre personnes interpellées

Alors ça c’est pour l’aspect pratique. Au niveau de l’enquête, quatre personnes sont interpellées dans l’après-midi, un jeune homme de 18 ans qui sera jugé le 13 juillet prochain. Et trois mineurs, dont l’un est désigné par ses camarades comme le leader. C’est un mauvais jeu qui apparemment tourne mal, un pari, celui de lancer un feu, c’est pour ça qu’ils se retrouvent devant cette école. Ils sont mis en examen pour dégradations volontaires par incendie. Et ils passeront bientôt devant un juge pour enfant.

Par ailleurs, ce lundi des jeunes se sont introduit dans la cours de l’école de Brouckerque. La gendarmerie a du intervenir pour les chasser, il n’y a pas eu de dégâts.

 

X
X