Il faut déjà préparer l'après-confinement. (© Parc des Rives de l’Aa (Archives))

Les communes, les associations, commencent à s’organiser pour cet été. L’après-confinement promet d’être chargé. Exemple à Gravelines.

La ville est en train de mettre en place un calendrier des animations, difficile d’ailleurs de le faire, de prévoir quelle sera la situation sanitaire à ce moment-là. Mais il faut être prêt. Du côté du Parc de l’Aa par exemple, une foule d’événements est déjà prévue. Avec dans l’ordre une journée découverte multi-sports handicap, les championnats de France en eau libre, les 10 ans du Parc, les championnats de France de canoë, le Chtriman.

Les associations ont besoin d’avoir cette visibilité, penser à l’après. Christophe Isaert, responsable des sports à Gravelines.

 

X
X