Finie les cartouches de protoxyde d’azote à Gravelines. La ville vient de prendre un arrêté pour les interdire. C’est l’une des premières communes de la région à prendre une telle décision. Elles sont à la base utilisées pour recharger des siphons, mais certains les utilisent comme un gaz hilarant. Ce qui peut avoir de graves conséquences, sur les poumons ou des troubles cardiaques.

De plus en plus de maire prennent des arrêtés pour interdire la vente de cs cartouches aux mineurs, dans la région ceux de Valenciennes, de la Madeleine, à Wattrelos. Bertrand Ringot, maire de Gravelines, vient de prendre une telle décision. C’est le 1er sur le littoral. Le but, protéger les enfants et prévenir les parents :

La mairie prévient que les infractions à cet arrêté seront sanctionnées.

X
X