Dans son rapport, l’ASN épingle le site industriel gravelinois sur quelques points bien précis, et notamment en ce qui concerne la sûreté nucléaire.

Il s’agit là d’un rapport public qui vise à informer le plus grand nombre sur le fonctionnement du site grvaelinois. Et voilà ce que nous dit l’ASN : “L’amélioration des performances en matière de sûreté nucléaire perçue en 2018, notamment lors de l’inspection de revue menée du 14 au 18 mai 2018, ne s’est pas poursuivie en 2019.” C’est un petit pic lancé par l’ASN dans son rapport, alors non, il ne s’agit pas d’un avertissement, mais bien de points à améliorer pour la Centrale et notamment en ce qui concerne les systèmes de refroidissements, et la maintenance des équipements de traitement des effluents radiocatifs, on parle là de rejets dans l’environnement qui doivent être d’avantage contrôlés. Rassurez-vous, la plus grande centrale d’Europe, avec 6 réacteurs, reste parfaitement sûre. Depuis de nombreuses années, des efforts considérables, humains et financiers sont mobilisés par EDF pour améliorer la sûreté du site, un grand plan d’action a d’ailleurs été mis en place en 2019, mais il reste encore des améliorations. Il faut dire que les 6 arrêts de tranche de l’an passé n’ont pas facilité la tâche des équipes de la Centrale.

X
X