Privé de ses jambes il y a 7 ans après un accident, le gravelinois Sandy Tahon vient de retrouver l’espoir de remarcher un jour. Il teste une machine mise au point par une start-up parisienne : « Wandercraft ». Les premiers tests ont été concluants et il espère que cette machine sera commercialisée un jour. Elle lui permettrait de marcher sans béquilles et de redevenir totalement autonome. La commercialisation de l’exosquelette est envisagée à l’horizon 2020.

Sandy Tahon, plus connu dans le Gravelinois sous le nom de « Tchang », participe à des tests bien particuliers. Paraplégique après un accident, il retrouve l’espoir de marcher grâce à un exosquelette. Explications :

X
X