Vent de panique à la centrale de Gravelines ce mercredi après-midi. Un colis mal étiqueté est arrivé vers 15h au magasin du site nucléaire. Il est donc devenu suspect. Les démineurs ont dû intervenir pour le neutraliser. C’était en fait du matériel, donc rien de grave, juste un colis mal identifié. Une partie du personnel a été isolée, par sécurité. L’alerte a été levée vers 19h.

Un peu plus tôt dans l’après-midi, les pompiers de Calais avaient dû intervenir sur le site du tunnel sous la Manche pour deux colis suspect dans un camion. Ils ont été découverts lors d’un contrôle, potentiellement du matériel radioactif. Des vérifications sont encore en cours ce mercredi soir. Selon la préfecture du Pas-de-Calais, contactée par la Voix du Nord, les deux affaires ne sont pas liées.

X
X