Des soucis potentiels dans un réacteur de la centrale de Gravelines, l’ASN demande son arrêt (© Jean-Louis Burnod)

A Gravelines, un réacteur de la centrale nucléaire est actuellement à l’arrêt. Une mesure de précaution décidée par l’autorité de sûreté nucléaire, la décision touche 4 autres centrales en France pour des contrôles sur leurs générateurs de vapeur. Sur le site gravelinois, l’unité numéro 2 a été arrêtée suite à un défaut de certaines pièces. Des analyses ont démarré, elles devraient durer 3 jours.

L’ASN a demandé à EDF l’arrêt du réacteur n°4. Le réacteur n°2, qui était déjà arrêté pour une visite de contrôle, pourrait aussi être impacté par ce problème de générateur de vapeur. Une partie importante de la centrale. Explications :

X
X