© Archive Delta FM

Les comptes sont validés à Gravelines mais comme dans beaucoup de communes, on s’inquiète de la baisse des engagements de l’Etat dans les collectivités locales et des charges supplémentaires qui se profilent. Avec cela, Gravelines maintient son budget et, comme depuis 20 ans, n’augmentera pas les impôts. La dette est stable autour de 20 millions d’euros.
Gravelines où les élus se félicitent de l’installation prochaine de l’AFPI Industrie, centre de formation et d’alternance. Le maire veut d’ailleurs impulser un grand plan “apprentissage” et que les jeunes aient des formations en adéquation avec les emplois à pourvoir localement aujourd’hui ou demain.

Plus de 8 millions d’euros ont été investis l’an dernier pour le développement économique, culturel et la sécurité de la ville. Une situation financière satisfaisante pour débuter un nouveau mandat, mais avec quand même une incertitude quant à l’engagement de l’Etat dans les collectivités. Bertrand Ringot, le maire de Gravelines :

Pour soutenir l’économie, à Gravelines, on mise sur les jeunes. Et le maire veut impulser un grand plan sur l’apprentissage :

Autre information concernant Gravelines, c’est le maintien des championnats de France Sénior Elite d’aviron avec un millier d’athlètes attendus du 25 au 27 septembre au PAarc de l’Aa.

X
X