photo d'archive

Plus de peur que de mal ce jeudi après-midi à la centrale de Gravelines. Un employé d’une entreprise sous-traitante s’est fait une entorse à la cheville alors qu’il travaillait sur la toiture des diesels d’ultime secours. Il a fallu déployer un important dispositif de secours pour lui venir en aide, l’accès étant difficile. L’équipe de pompiers du GRIMP, le groupement de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux est notamment sur place.

X
X