François Goulain, le directeur de la centrale nucléaire de Gravelines

Le bilan de l’année 2017 vient d’être fait sur le site EDF. La production a légèrement progressé malgré de nombreuses fermetures de réacteurs durant ces douze derniers mois. En 2018, les six réacteurs vont fonctionner en même temps, les visites décennales, qui permettent de savoir si les réacteurs peuvent repartir pour dix ans, vont se terminer, sans souci.
300 millions d’euros vont être investis par EDF en 2018 sur la centrale de Gravelines avec l’installation des diesels d’ultime secours, la suite du grand carénage. Le but de ces opérations : faire perdurer le site nucléaire, qu’il dure au moins 50 ans. Les 3èmes visites décennales, réalisées par l’autorité de sureté nucléaire, et qui valide l’utilisation des réacteurs pour 10 ans, vont d’ailleurs se terminer cette année.

300 millions d’euros vont être investis cette année pour améliorer la sécurité mais aussi moderniser la centrale. Le but, lui permettre de tenir 50 ans et même plus. 2018 pour effacer 2017. Le directeur de la centrale, François Goulain :

La centrale qui va aussi continuer à embaucher en 2018.

X
X