Le nucléaire, c’est bon pour l’économie locale, c’est ce que défend EDF à Gravelines (© EDF)

Sur les 500 millions d’euros investis l’an dernier par la centrale nucléaire de Gravelines, 70 à 80 millions ont profité à l’économie locale. Comme elle s’y était engagée avec l’Etat, via un contrat d’ancrage territorial, EDF renforce ses liens avec le territoire en ayant davantage recours aux entreprises et aux emplois régionaux. L’objectif de la centrale est d’injecter d’ici 15 ans un milliard d’euros dans l’économie locale. La centrale de Gravelines compte environ 2 000 salariés EDF.

EDF s’est engagé à amplifier le recours aux entreprises locales. Une politique mise en place avec l’Etat et qui donne déjà des résultats comme l’explique le directeur de la centrale nucléaire de Gravelines, François Goulain :

EDF continue d’embaucher à Gravelines : 83 personnes l’an dernier (dont 81% issue de la région) et 50 prévues pour cette année afin de renouveler les compétences. La moyenne d’âge à la centrale, c’est 37 ans !

X
X