Ça broute autour de la centrale de Gravelines

Ils font de la laine, ils font bêêee… quinze moutons solognots viennent d’être installés autour de la centrale de Gravelines. Ils sont là pour tondre naturellement l’herbe autour du site nucléaire. Et en plus, c’est une espère en voie de disparition, il n’y en a plus que 3 000 en France. Ils seront là jusqu’au mois d’octobre.

Pour tondre naturellement les espaces verts autour du site gravelinois, la centrale et une association de Marck-en-Calaisis viennent d’installer pour la 4ème année consécutive des moutons. Ils sont quinze, il n’y a que des femelles. Et ce sont des collégiens de Gravelines et Grande-Synthe qui leur ont ouvert la porte. Un geste encore plus écolo qu’il n’y parait :

X
X