Le maire de Gravelines se dit toujours serein pour accueillir un EPR dans sa commune. (© DeltaFM)

Emmanuel Macron a détaillé hier son plan baptisé « France 2030 ». Dans son discours, il a annoncé l’investissement d’un milliard d’euros pour le nucléaire et le développement de petits réacteurs modulaires de 300 Mégawatts, sans jamais évoquer l’arrivée espérée, à Gravelines, des futurs réacteurs EPR.

Malgré tout, la relance de la filière est une bonne nouvelle pour le maire de la Cité Vauban :

 

Pour l’élu, cela ne remet pas en cause l’arrivée des EPR qui représentent, pour quatre réacteurs, l’équivalent de dix petits réacteurs modulaires. D’autant que l’implantation de ces derniers pose pas mal de questions.

 

A titre indicatif, un réacteur de la centrale nucléaire actuelle représente 900 mégawatts.

X
X