La Police a dû intervenir autour d’un foyer de l’AFEJI qui accueille des migrants mineurs isolés. Plusieurs jeunes de la commune s’étaient rassemblés vers 2h du matin aux abords du site et la situation a dégénéré. Les policiers ont du intervenir avec des gaz lacrymogène pour calmer les esprits. Ces derniers temps, les plaintes des associations se multiplient face à des groupes de jeunes qui ciblent le centre de l’AFEJI.

X
X