A Grande-Synthe, une annonce importante a conclu la cérémonie des vœux de Damien Carême, le maire : la mise en place d’un minimum social garanti. Le principe : permettre aux habitants qui vivent sous le seuil de pauvreté de le franchir en percevant des aides de la ville : des aides au transport, à l’énergie ou encore une aide alimentaire. Actuellement à Grande-Synthe, 33% de la population vit sous le seuil de pauvreté, soit plus de 7 000 personnes. La mise en place du dispositif pourrait se faire dès mars 2019 après le vote du budget de la commune, avec des premiers versements dès le mois de mai.

La cérémonie des voeux s’est conclue ce dimanche avec une annonce importante : la mise en place d’un minimum social garanti. Damien Carême, maire de Grande-Synthe :

C’était la 18ème cérémonie des vœux de Damien Carême depuis son arrivée à la tête de la ville en 2001, mais peut-être la dernière… Il est en effet candidat aux élections européennes et quittera cette fonction s’il est élu.

X
X